Se contrôler ou se dévoiler ?

Et si les deux n’étaient pas contradictoires ?

Mais au fait, ça veut dire quoi « se contrôler » ?

Se contrôler, c’est ne pas se permettre d’être pleinement authentique, ne pas céder au désir de liberté et ne pas s’autoriser à ressentir les émotions au risque de (croire) se perdre.

Se contrôler, c’est ne pas pouvoir parler de nos tripes mais plutôt de nos croyances (plus que de nos raisonnement d’ailleurs).

Se contrôler c’est bloquer l’autre pour qu’il reste éloigné de nous mais c’est aussi se bloquer soi-même pour ne pas trop interférer avec ce que nous croyons être bon mais qui ne l’est peut-être pas.

Et « se dévoiler », c’est quoi ?

Se dévoiler, c’est souvent penser se montrer faible ou vulnérable à l’autre en lui donnant des bouts de notre histoire qu’il pourrait utiliser contre nous. Comme une lionne prend un bout de chair pour s’en satisfaire.

Et oui, nous exposons une partie de notre vulnérabilité quand nous dévoilons (tel un secret qui se lève) un morceau de ce qui fait que nous sommes nous.

Mais comme tout ce qui fonctionne dans l’univers : pas de force sans vulnérabilité. Il est donc plutôt sain de pouvoir s’autoriser à accepter cette partie et à risquer de l’exposer pour mieux juger de son pendant : la force qui en émane.

Bien sûr, se dévoiler à n’importe qui ne fait pas notre affaire. Il est bon de choisir de manière éclairée la personne qui aura l’honneur de recevoir ce cadeau. Parce que oui, c’est un cadeau, une partie intime dont le premier passant ne peut pas se prévaloir et en cela, ça en fait quelque chose de précieux.

Alors comment concilier les deux ?

Le contrôle est avant tout une mesure de protection qui peut parfois être poussé à l’extrême. Se dévoiler est une prise de risque, comme toutes relations d’ailleurs.

Alors l’enjeu n’est pas tant garder le contrôle en se dévoilant mais plutôt se protéger en acceptant de partager une intimité.

Cet article a 1 commentaire

  1. C.P

    En nous dévoilant ou/et nous contrôlant, nous gagnons aussi des forces à travers ce partage de nous même si nous le faisons en étant pleinement confiant envers l’autre…
    Nous gagnons aussi le respect de nous mêmes, en respectant nos besoins profonds à travers cet échange.
    Merci pour votre article éclairant.

Laisser un commentaire