Un coup de balai, et un coup de fouet !

maisonAujourd’hui, place au nettoyage ! Partir sur des bases saines : cela implique de se débarrasser de ce qui obstrue la lumière, la liberté et l’inspiration.

L’été approche mais il est encore temps de procéder à un nettoyage de printemps en bonne et due forme. Mais pourquoi donc, me direz-vous ?

En lavant, triant et jetant ce qui nous encombre, nous nous débarrassons aussi des idées noires, des tensions bloquées, des lourdeurs du passé. Ainsi, faire de la place dans notre maison, notre bureau et même notre voiture, redonne sa place à ce que l’on est et non plus à ce que l’on a. Souvent, nous nous retrouvons étouffé, engoncé, voire meurtri par un surplus qui n’est souvent que superflu. Comme cette platebande enfouie sous un tas de mauvaises herbes.

Toutes ces accumulations qui nous laissent miroiter un semblant de contrôle et de richesse ne sont en réalité que des eaux troubles, stagnantes et figées, qui finissent par pourrir, sentir et surtout, peser lourd. Rien de très reluisant, n’est ce pas ?maison jardin

Alors faisons place neuve, retirons toutes ces énergies négatives qui nous entourent pour laisser l’énergie circuler librement, sans contrainte, en souplesse. Bêchons, creusons et tirons les mauvaises herbes. Tout d’un coup, les fils se démêlent, l’horizon est perceptible et la respiration plus généreuse. La terre prend l’air, les fleurs s’étendent et le parterre exhale son parfum. Nous serons surpris de constater comment de nouvelles perspectives s’ouvrent subitement à nous une fois ce travail fait, autant de l’extérieure que de l’intérieur.

Et vous ?

Comment vous y êtes-vous pris pour ce grand nettoyage de printemps ? Qu’avez-vous ressenti une fois l’entreprise terminée ? Avez-vous constaté des changements dans votre vie après ce ménage ?

8 Commentaires

  1. Pauline

    Très bon article !!

    Répondre
    1. lejardindupsy (Auteur de l'article)

      Merci Pauline. N’hésitez pas à le partager !

      Répondre
  2. Caroline

    Je viens de découvrir votre blog: très intéressant… votre article donne envie de continuer à vous lire.

    Répondre
    1. lejardindupsy (Auteur de l'article)

      Merci pour vos encouragements Caroline ! Vous pourrez bientôt vous abonner à la newsletter pour suivre les derniers articles publiés.

      Répondre
  3. Céline

    Tellement vrai ! Mais parfois difficile de laisser le passé et toutes ces choses auxquelles on s’est attachées symboles d’une vie d’autrefois …
    Au plaisir de lire de nouveaux articles.

    Répondre
    1. lejardindupsy (Auteur de l'article)

      Merci Céline. Il est vrai que ce travail nécessite d’accepter de laisser derrière soi certaines choses. Le fait de passer par le réel (trier ses affaires) permet d’entamer un processus plus mental, sans même que l’on s’en rende compte.
      N’hésitez pas à vous abonner si vous souhaitez recevoir par mail les nouveaux articles !

      Répondre
  4. Jean-François

    La thérapie du grand coup de balai salvateur ne passe pas seulement par le ménage, le jardinage ou le rangement, il peut aussi s’exprimer à travers le bricolage ou le réaménagement de son intérieur. Quoi de plus valorisant en effet qu’un beau carrelage, posé bien droit et régulier (comme un vrai pro) et de se dire: c’est moi qui l’a fait!!!

    Quelle satisfaction d’avoir réussi à monter un meuble suédois sans qu’il ne vous reste en main la moindre vis oubliée ou une planche à l’envers. Tout ça aussi c’est bon pour l’estime de soi aussi. Et que dire du bricolage créatif? Je suis sûr qu’il doit exister quelque part des cours de “bricolothérapie”
    Jean-François

    Répondre
    1. lejardindupsy (Auteur de l'article)

      Merci Jean-François pour cet élargissement pertinent ! En effet, les activités manuelles peuvent être un bon levier au changement. D’ailleurs, les activités dites « à médiation thérapeutique » se servent de cela pour initier des expériences nouvelles et sont adaptées au traitement des émotions (puisque intrinsèquement corporelles).
      Merci aussi pour votre humour : qui n’a pas redouté le petit écrou restant du kit à monter soi-même !
      A ma connaissance il existe déjà des ateliers (ces fameux groupe à médiation thérapeutique) qui utilisent la notion de recyclage et de réutilisation pour créer des objets. Après quelques recherches, j’ai trouvé ce site très intéressant qui parle de la bricolothérapie pour les plus jeunes essentiellement mais qui serait intéressant à adapter pour les plus grands !
      Bonne découverte et à bientôt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *