Savoir partir

Quand le jeu n’en vaut pas ou plus la chandelle, mieux vaut ne pas avancer ses pions mais plutôt les reculer.

Ce n’est pas par lâcheté ni par faiblesse mais bien par auto conservation et protection (de soi mais probablement aussi de l’autre).

Savoir partir à temps est un art.186H

Art de la séparation.

Art du lâcher prise.

Art de la conscience et de l’évaluation des bénéfices / risques.

C’est par la prise de recul et par le temps pris à penser que se profilera la décision de partir.

Mais ne négligeons pas la part instinctive et intuitive. Nos ressentis sont là pour nous aider et non nous tromper. Une sensation de dégoût nous indiquera que quelque chose n’est pas bon pour nous. Un poing rentré nous informera d’une colère qui n’arrive pas à s’exprimer. Un noeud dans l’estomac évoque que quelque chose ne passe pas, n’est pas assimilable.

C’est donc aussi en partant de ces ressentis que nous pouvons trouver des pistes de réflexion et prendre du recul.

Vient ensuite le moment de la décision. Est ce que je continue de perdre plus que j’y gagne ? Est ce que je choisis de stopper la situation qui me fait souffrir ?

Malheureusement, pour que le déclic se fasse et que l’on accepte enfin de lâcher prise, le niveau de souffrance atteint des sommets, parfois même jusqu’à l’épuisement. Pour éviter d’en arriver à ces extrêmes, une prise en compte des fameux ressentis et une distanciation sont nécessaires.

Pour finir sur cet esprit de liberté et d’émancipation, je vous souhaite à tous et toutes bon vent !

RONyPwknRQOO3ag4xf3R_Kinsey by Morgan Sessions

1 Commentaire

  1. Caroline

    Oui, savoir prendre le recul nécessaire est toujours salutaire quand la souffrance est trop présente. D’ailleurs, nous devrions apprendre à repérer nos signaux « avant » le gros malaise.
    Plus facile à dire qu’à faire mais l’on peut partir pour se protéger, partir pour mieux se retrouver (avec soi même et/ou avec l’autre, les autres)… Savoir s’écouter pour vivre mieux, pour être plus en accord avec ce que l’on est vraiment.
    Pour trouver notre paix intérieur!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *